Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 07:45
FO Accor vous informe:AccorHotels s'offre Raffles, Fairmont et Swissôtel

Le PDG d'AccorHotels Sébastien Bazin. Image ARCHIVES Keystone

AccorHotels a annoncé la signature d'un accord avec Qatar Investment Authority (QIA), Kingdom Holding Company of Saudia Arabia (KHC) et Oxford Properties, une société de Ontario Municipal Employees Retirement System (OMERS), pour l'acquisition du groupe FRHI Holdings Ltd (FRHI), propriétaire des marques Fairmont, Raffles et Swissôtel.

Il a ensuite précisé que Qatar Investment Authority et Kingdom Holding Company of Saudi Arabia "deviennent actionnaires avec respectivement 10,5% et 5,8% du capital de AccorHotels". En pourparlers avec les actionnaires du Golfe de la cible depuis plusieurs semaines, le groupe français devrait verser environ 3 milliards de dollars pour réaliser cette opération, qui serait la plus importante de son histoire, croit savoir le "Financial Times".

Outre ses chaînes Fairmont, Raffles et Swissotel, FRHI possède aussi des établissements emblématiques tels que le Plaza à New York, le Peace Hotel à Shanghai, et le célèbre Savoy à Londres. Deux représentants de QIA et un représentant de KHC seront nommés au Conseil d'Administration de Accor. Le nouveau propriétaire ambitionne de dégager environ 65 millions d'euros de synergies de revenus et de coûts, grâce notamment à la combinaison des marques, à la maximisation du résultat des hôtels, à l'efficacité accrue des actions marketing, ventes et canaux de distribution, et à l'optimisation des coûts de support.

En acquérant FRHI, AccorHotels, déjà actif sur les segments haut de gamme et luxe avec Sofitel, Pullman, MGallery et The Sebel, se hisserait du huitième au sixième rang sur ce marché, selon les données du cabinet spécialisé MKG, voir au cinquième dans la mesure où Marriott International doit absorber Starwood Hotels & Resorts Worldwide (" Les Echos " du 17 novembre).

Cette acquisition permet au numéro un européen de l'hôtellerie de s'implanter réellement en Amérique du Nord, avec Fairmont, et de se déployer dans le haut de gamme en Asie avec Raffles et en Europe avec Swissôtel.

Or, "il faut pouvoir offrir une gamme de produits suffisamment étendue pour répondre aux attentes des clients, sur tous les continents", souligne Bruno de la Rochebrochard, analyste chez Bryan Garnier.

Les effets de taille permettent d'avoir plus de poids dans les négociations avec les OTA mais aussi de combiner des programmes de fidélité devenus clés pour faire face à Airbnb ou son rival HomeAway, qui vient d'être racheté par Expedia pour 3,9 milliards de dollars.

AccorHotels va désormais comptabiliser "500" établissements dans le secteur du luxe, au sein d'un secteur hôtelier "en pleine mutation voire consolidation", a-t-il dit. Le groupe fut un temps contrôlé par Colony Capital, dont Sébastien Bazin dirigeait la branche européenne avant de prendre la direction de groupe hôtelier français.

Partager cet article

Repost 0
Published by FO ACCOR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Syndicat FO Accor
  • Syndicat FO Accor
  • : le blog du syndicat FO au sein du Groupe Accor
  • Contact

NOUS SOMMES TOUS CHARLIE

je-suis-c.png             


Recherche

Découvrez le nouveau site FGTA FO

PiedMail_FGTA-FO4
           
cliquez sur le lien ci-dessus

FORMULAIRE ADHESION

FOAccor

  Si vous souhaitez adhérer à notre Syndicat,
    renvoyez votre formulaire d'adhésion à
  l'adresse ci dessous avec votre réglement à
 l'ordre du

  fleche 058-copie-5Syndicat FO ACCOR
253, Bis rue de Vaugirard
75015 Paris

bateau 015

VISITEURS


compteur visiteurs

Hommage à Léon Jouhaux

leon-jouhaux.jpg

Léon Jouhaux Fondateur de FO en 1948

  1879-1954


  « Pour remplir sa mission, le syndicalisme doit conserver son entière personnalité.
Il
ne peut ni ne doit s’inféoder à aucun parti politique. »

 

Né en 1879, Léon Jouhaux est un jeune ouvrier anarchiste, travaillant à la manufacture d'allumettes d'Aubervilliers. À trente ans, le 12 juillet 1909, il est élu secrétaire général de la CGT. Il participe aux efforts des syndicats pour prévenir les deux guerres mondiales. Au début de la seconde, il s'installe à Marseille où il prend contact avec les syndicalistes de la zone occupée. Arrêté par la police de Vichy, il est livré aux Nazis en novembre 1942. Son statut politique lui permet d'échapper aux camps d'extermination ou aux stalags des prisonniers de guerre. Il est libéré par les Américains après deux ans et demi de captivité. Dans l'euphorie de la victoire et de la paix, l'heure est à l'unité et Léon Jouhaux représente pour de très nombreux travailleurs le père, le fédérateur, le rassembleur. Il reprend donc la tête de la CGT. Mais devant l'influence grandissante du PCF au sein de la Confédération syndicale, il démissionne en 1948 pour fonder la CGT-FO. La suite de sa carrière dépasse alors le cadre national. Il devient vice-président de la Fédération Syndicale Mondiale et délégué à l'ONU. Son engagement est couronné en 1951 par le Prix Nobel de la paix.