Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 16:32
FO Accor vous informe: ACCOR rachète le leader mondial des services de conciergerie

Le groupe AccorHotels met la main sur la société John Paul, leader mondial de la conciergerie d'entreprises, pour une valeur d'entreprise d'environ 150 millions de dollars. L'opération devrait être bouclée en septembre.

AccorHotels renforce un peu son offre de services, pour mieux fidéliser ses clients et en attirer de nouveaux. Le groupe hôtelier français est entré en négociation exclusives pour racheter la société John Paul, leader mondial des services de conciergerie, pour une valeur d'entreprise d'environ 150 millions de dollars. L'opération devrait être bouclée en septembre: AccorHotel en détiendra alors 80% du capital, David Amsellem conservant 20% et la direction de la société qu'il a fondée à Paris en 2007.

«Ce rachat est un élément de preuve supplémentaire sur l'exigence qui est la nôtre, non pas en termes de rupture mais d'innovations, de prises de risques dans des métiers qui sont très connexes à nos métiers de l'hôtellerie traditionnelle, qui ont une architecture commune, le client, a expliqué Sébastien Bazin, PDG d'AccorHotels. Dans les années qui viennent, nous comptons réaliser un tiers du chiffre d'affaires d'HotelServices en misant sur des métiers auxquels nous n'étions pas associés ces 50 dernières années.»

Cette acquisition s'inscrit dans le droit fil des rachats de Wipolo (une application permettant de réaliser son carnet de route sur Internet) mais aussi Oasis Collections, SquareBreak et Onefinestay (trois sites de locations d'appartements et villas de luxe accompagnés de services hôteliers).

Programmes de fidélité

Revendiquant 15% d'excédent d'exploitation, John Paul compte réaliser 60 millions de dollars de chiffre d'affaires cette année, après le rachat de son concurrent américain Les Concierges l'an dernier. Ses clients sont une centaine d'entreprises présentes dans la finance (Visa), l'automobile (DS), les télécoms (Parnasse chez Orange), ou encore l'industrie du luxe et pharamaceutique (Allergan). Employant 1000 personnes -essentiellement recrutées dans l'hôtellerie premium et de luxe-, l'entreprise vise 150 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2018.

«Trois millions de membres profitent de nos services dans le monde, en général sans le savoir car nous travaillons en marque blanque pour nos clients, précise David Amsellem. Pour ces marques, nous gérons les programmes de fidélité pour leurs meilleurs clients (le Club Visa Infinite par exemple).» Les membres font appel à John Paul pour gagner du temps (organisation de voyages sur mesure), trouver de la disponibilité (quand un spectable affiche complet par exemple), et bénéficier d'avantages exclusifs.

Avec John Paul, AccorHotels, dont 70% des ventes proviennent d'une clientèle d'affaires, a donc l'opportunité d'élargir sa base de clients, mais aussi d'offrir des services à des consommateurs qui ne descendent pas dans ses hôtels.

Source : Le Figaro Economique | Par Mathilde Visseyrias
Publié le 28/07/2016 à 07h00

Partager cet article

Repost 0
Published by FO ACCOR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Syndicat FO Accor
  • Syndicat FO Accor
  • : le blog du syndicat FO au sein du Groupe Accor
  • Contact

NOUS SOMMES TOUS CHARLIE

je-suis-c.png             


Recherche

Découvrez le nouveau site FGTA FO

PiedMail_FGTA-FO4
           
cliquez sur le lien ci-dessus

FORMULAIRE ADHESION

FOAccor

  Si vous souhaitez adhérer à notre Syndicat,
    renvoyez votre formulaire d'adhésion à
  l'adresse ci dessous avec votre réglement à
 l'ordre du

  fleche 058-copie-5Syndicat FO ACCOR
253, Bis rue de Vaugirard
75015 Paris

bateau 015

VISITEURS


compteur visiteurs

Hommage à Léon Jouhaux

leon-jouhaux.jpg

Léon Jouhaux Fondateur de FO en 1948

  1879-1954


  « Pour remplir sa mission, le syndicalisme doit conserver son entière personnalité.
Il
ne peut ni ne doit s’inféoder à aucun parti politique. »

 

Né en 1879, Léon Jouhaux est un jeune ouvrier anarchiste, travaillant à la manufacture d'allumettes d'Aubervilliers. À trente ans, le 12 juillet 1909, il est élu secrétaire général de la CGT. Il participe aux efforts des syndicats pour prévenir les deux guerres mondiales. Au début de la seconde, il s'installe à Marseille où il prend contact avec les syndicalistes de la zone occupée. Arrêté par la police de Vichy, il est livré aux Nazis en novembre 1942. Son statut politique lui permet d'échapper aux camps d'extermination ou aux stalags des prisonniers de guerre. Il est libéré par les Américains après deux ans et demi de captivité. Dans l'euphorie de la victoire et de la paix, l'heure est à l'unité et Léon Jouhaux représente pour de très nombreux travailleurs le père, le fédérateur, le rassembleur. Il reprend donc la tête de la CGT. Mais devant l'influence grandissante du PCF au sein de la Confédération syndicale, il démissionne en 1948 pour fonder la CGT-FO. La suite de sa carrière dépasse alors le cadre national. Il devient vice-président de la Fédération Syndicale Mondiale et délégué à l'ONU. Son engagement est couronné en 1951 par le Prix Nobel de la paix.