Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 08:53
Bourse de Paris : Baisse sans précédent du tourisme à Paris après les attaques

Le secteur du tourisme à Paris et en Ile-de-France a perdu près de 750 millions d'euros de chiffre d'affaires au premier semestre 2016, sous l'effet des attentats, des grèves et des inondations, selon un bilan diffusé mardi par le Comité régional du tourisme (CRT).

La fréquentation touristique a reculé de 6,4% dans la région par rapport au premier semestre 2015. Il s'agit d'une baisse sans précédent depuis 2010, selon le CRT.

"Il est temps de prendre conscience de la catastrophe industrielle que le secteur du tourisme est en train de vivre", s'alarme Frédéric Valletoux, président du Comité, dans un communiqué. "L'heure n'est plus aux campagnes de communication mais bel et bien à la mise en place d'un plan ORSEC."

Des investissements massifs sont nécessaires pour protéger l'emploi dans le secteur, ajoute-t-il, réclamant au ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Marc Ayrault, la tenue immédiate d'une réunion avec les professionnels du tourisme de la région.

En déplacement dans le Val de Loire, Jean-Marc Ayrault a annoncé la mobilisation de "500.000 euros supplémentaires pour le plan de relance de la destination France" lancé en mars dernier, "en particulier à destination de l'Ile-de-France et de la Côte d'Azur".

Le plan initial était doté d'un budget de 2,5 millions d'euros, dont un million de l'Etat et 1,5 million des partenaires du tourisme.

Quelque 500.000 emplois sont liés au tourisme en Ile-de-France, ce qui en fait la plus grosse industrie de la région.

En France, le tourisme représente plus de 7% du PIB, dont 13% sont générés en Ile-de-France et à Paris, toujours la ville la plus visitée du monde.

"OUVRIR LES YEUX"

Dans les hôtels de Paris et d'Ile-de-France, les nuitées affichent une baisse de 8,5% au premier semestre par rapport aux six premiers mois de 2015, avec un recul de 11,5% pour les touristes internationaux et de 4,8% pour les Français, selon le bilan du Comité.

Le nombre des visiteurs japonais a chuté de 46,2%. Le repli atteint 35% pour les Russes, 19,6% pour les Chinois et 5,7% pour les Américains.

Le ralentissement de son activité en France a contribué à faire baisser le résultat d'exploitation d'AccorHotels au premier semestre. Air France-KLM a dit s'attendre à un net recul de ses recettes unitaires en juillet-août.

"La menace terroriste n'explique pas tout", estime la présidente Les Républicains (LR) de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, dans une interview au Figaro. "La qualité de notre offre se détériore, il est urgent d'ouvrir les yeux."

"La sécurité au quotidien n'est pas suffisante. L'agression de touristes chinois cet été, devant leur hôtel à Gonesse, a tourné en boucle sur internet", poursuit-elle. Quant à la propreté, elle "laisse toujours à désirer. Cela vaut pour Paris ainsi qu'aux abords des autoroutes et dans les forêts".

Pour tenter de renverser la tendance, la région a lancé en juin un "fonds pour une région propre" d'un million d'euros et a mis en place un "bouclier de sécurité" de 20 millions d'euros, rappelle-t-elle.

(Dominique Vidalon, avec Dominique Rodriguez et Marine Pennetier, édité par Emmanuel Jarry)

Partager cet article

Repost 0
Published by FO ACCOR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Syndicat FO Accor
  • Syndicat FO Accor
  • : le blog du syndicat FO au sein du Groupe Accor
  • Contact

NOUS SOMMES TOUS CHARLIE

je-suis-c.png             


Recherche

Découvrez le nouveau site FGTA FO

PiedMail_FGTA-FO4
           
cliquez sur le lien ci-dessus

FORMULAIRE ADHESION

FOAccor

  Si vous souhaitez adhérer à notre Syndicat,
    renvoyez votre formulaire d'adhésion à
  l'adresse ci dessous avec votre réglement à
 l'ordre du

  fleche 058-copie-5Syndicat FO ACCOR
253, Bis rue de Vaugirard
75015 Paris

bateau 015

VISITEURS


compteur visiteurs

Hommage à Léon Jouhaux

leon-jouhaux.jpg

Léon Jouhaux Fondateur de FO en 1948

  1879-1954


  « Pour remplir sa mission, le syndicalisme doit conserver son entière personnalité.
Il
ne peut ni ne doit s’inféoder à aucun parti politique. »

 

Né en 1879, Léon Jouhaux est un jeune ouvrier anarchiste, travaillant à la manufacture d'allumettes d'Aubervilliers. À trente ans, le 12 juillet 1909, il est élu secrétaire général de la CGT. Il participe aux efforts des syndicats pour prévenir les deux guerres mondiales. Au début de la seconde, il s'installe à Marseille où il prend contact avec les syndicalistes de la zone occupée. Arrêté par la police de Vichy, il est livré aux Nazis en novembre 1942. Son statut politique lui permet d'échapper aux camps d'extermination ou aux stalags des prisonniers de guerre. Il est libéré par les Américains après deux ans et demi de captivité. Dans l'euphorie de la victoire et de la paix, l'heure est à l'unité et Léon Jouhaux représente pour de très nombreux travailleurs le père, le fédérateur, le rassembleur. Il reprend donc la tête de la CGT. Mais devant l'influence grandissante du PCF au sein de la Confédération syndicale, il démissionne en 1948 pour fonder la CGT-FO. La suite de sa carrière dépasse alors le cadre national. Il devient vice-président de la Fédération Syndicale Mondiale et délégué à l'ONU. Son engagement est couronné en 1951 par le Prix Nobel de la paix.