Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 20:54
FO ACCOR vous informe : Nicolas Sarkozy rejoint le Conseil d’administration de AccorHotels pour accompagner la vision internationale

Communiqué de presse Paris, 21 Février 2017 Nicolas Sarkozy rejoint le Conseil d'administration de AccorHotels pour accompagner la vision internationale

 

Dans le cadre de l'accélération de la stratégie d'expansion du Groupe et du portefeuille de ses marques à l'international, le Conseil d'administration, réuni ce jour, a décidé de se doter d'un Comité Stratégie Internationale, dont la mission portera sur le développement du réseau et des marques AccorHotels à travers le monde, ainsi que la promotion des atouts du tourisme français et de la destination France à l'international.

Le Conseil d'administration a également pris acte de la démission de M. Nadra Moussalem de ses fonctions d'administrateur, suite à la cession par Colony Capital de sa participation dans le groupe Accor. Le Conseil remercie le Groupe Colony Capital et

M. Nadra Moussalem d'avoir accompagné la transformation de AccorHotels en ayant été un actionnaire fort et actif et en siégeant au Conseil d'administration pendant 12 années.

Le Conseil a coopté en remplacement, à l'unanimité et à effet de ce jour, M. Nicolas Sarkozy en qualité d'administrateur indépendant, pour la durée restant à courir des fonctions de M. Moussalem, soit jusqu'à l'Assemblée Générale appelée à statuer sur les comptes de l'exercice 2018.

Cette nomination s'inscrit dans la volonté de poursuivre le déploiement de la stratégie du Groupe et la promotion des marques AccorHotels sur tous les continents ainsi que du savoir-faire inégalé de la France en matière de tourisme.

Nicolas Sarkozy présidera le Comité Stratégie Internationale dont les missions et la composition seront précisées lors d'un prochain Conseil d'administration.

Nicolas Sarkozy déclare : « Je suis très heureux de participer au développement et au rayonnement international de AccorHotels, un des fleurons des entreprises françaises. La réussite de ce Groupe et la qualité de son management en font une des plus belles vitrines du paysage économique français ».

Sébastien Bazin, Président-directeur général de AccorHotels ajoute : « Le Conseil d'administration se réjouit de cette nomination. L'expertise internationale de Nicolas Sarkozy et sa parfaite connaissance des enjeux géopolitiques mondiaux seront de formidables atouts pour le Groupe ».

 

A PROPOS DE ACCORHOTELS

Le groupe AccorHotels est un leader mondial dans le domaine du voyage et du lifestyle ainsi qu'un pionnier du digital offrant des expériences uniques dans plus de 4 000 hôtels, resorts et résidences, mais aussi plus de 2 500 résidences privées d'exception dans le monde entier. Fort de sa double expertise d'investisseur et opérateur, à travers ses divisions HotelInvest et HotelServices, AccorHotels est présent dans 95 pays.

Son portefeuille comprend des enseignes de luxe de renommée internationale telles que Raffles, Fairmont, Sofitel Legend, SO Sofitel, Sofitel, onefinestay, MGallery by Sofitel, Pullman et Swissotel, des marques et boutiques hôtels milieu de gamme reconnues que sont Novotel, Mercure, Mama Shelter et Adagio, des enseignes économiques très prisées comme ibis, ibis Styles ou ibis budget, ainsi que les enseignes régionales Grand Mercure, The Sebel et hotelF1. Bénéficiant d'un ensemble incomparable de marques et d'une riche histoire d'environ cinq décennies, AccorHotels, qui s'appuie sur une équipe mondiale de plus de 240 000 femmes et hommes engagés, est attaché à remplir sa mission première : faire en sorte que chaque client se sente - Feel Welcome. Les clients ont accès à l'un des programmes de fidélité hôteliers les plus attrayants du monde - Le Club AccorHotels.

AccorHotels joue un rôle actif auprès des communautés locales où il est implanté et est mobilisé en faveur du développement durable et de la solidarité à travers PLANET 21, un programme complet regroupant les collaborateurs, les clients et les partenaires afin d'assurer une croissance durable.

Accor SA est une société cotée sur Euronext Paris (Code ISIN : FR0000120404) et sur le marché OTC aux Etats-Unis (Code: ACRFY).

Contacts presse

Carina Alfonso Martin

Directrice des Relations Media monde

Tel : +33 1 45 38 84 84 / P: 06 74 53 55 26

carina.alfonsomartin@accor.com

Partager cet article

Repost 0
Published by FO ACCOR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Syndicat FO Accor
  • Syndicat FO Accor
  • : le blog du syndicat FO au sein du Groupe Accor
  • Contact

NOUS SOMMES TOUS CHARLIE

je-suis-c.png             


Recherche

Découvrez le nouveau site FGTA FO

PiedMail_FGTA-FO4
           
cliquez sur le lien ci-dessus

FORMULAIRE ADHESION

FOAccor

  Si vous souhaitez adhérer à notre Syndicat,
    renvoyez votre formulaire d'adhésion à
  l'adresse ci dessous avec votre réglement à
 l'ordre du

  fleche 058-copie-5Syndicat FO ACCOR
253, Bis rue de Vaugirard
75015 Paris

bateau 015

VISITEURS


compteur visiteurs

Hommage à Léon Jouhaux

leon-jouhaux.jpg

Léon Jouhaux Fondateur de FO en 1948

  1879-1954


  « Pour remplir sa mission, le syndicalisme doit conserver son entière personnalité.
Il
ne peut ni ne doit s’inféoder à aucun parti politique. »

 

Né en 1879, Léon Jouhaux est un jeune ouvrier anarchiste, travaillant à la manufacture d'allumettes d'Aubervilliers. À trente ans, le 12 juillet 1909, il est élu secrétaire général de la CGT. Il participe aux efforts des syndicats pour prévenir les deux guerres mondiales. Au début de la seconde, il s'installe à Marseille où il prend contact avec les syndicalistes de la zone occupée. Arrêté par la police de Vichy, il est livré aux Nazis en novembre 1942. Son statut politique lui permet d'échapper aux camps d'extermination ou aux stalags des prisonniers de guerre. Il est libéré par les Américains après deux ans et demi de captivité. Dans l'euphorie de la victoire et de la paix, l'heure est à l'unité et Léon Jouhaux représente pour de très nombreux travailleurs le père, le fédérateur, le rassembleur. Il reprend donc la tête de la CGT. Mais devant l'influence grandissante du PCF au sein de la Confédération syndicale, il démissionne en 1948 pour fonder la CGT-FO. La suite de sa carrière dépasse alors le cadre national. Il devient vice-président de la Fédération Syndicale Mondiale et délégué à l'ONU. Son engagement est couronné en 1951 par le Prix Nobel de la paix.