Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 22:06

caricature DH 1

 Merci à Guy LEFRENE (CGT)

Dans le cadre du Comité Européen du groupe ACCOR, Gilles PELISSON en présence notamment de Yann CAILLIERE et d'Anne-Marie CAMBOURIEU a cloturé la séance de travail du Mardi 30 Novembre aprés la présentation des résultats et perspectives pour l'année 2010.

En préambule Gilles PELISSON a remercié l'ensemble des participants représentants les salariés de pays Européen en insistant sur le fait qu'il a beaucoup appris lors des échanges et remontées d'informations dans cette instance, qui a permis " que le dialogue dans l'Entreprise se passe au mieux pour la Direction et pour les Collaborateurs" toujours selon lui il est "trés fier de ce dialogue et c'est à ce titre qu'il a souhaité être présent a son dernier comité Européen avec Yann CAILLIERE qui assurera la suite".

Concernant son bilan il a rapporté que le Groupe se portait beaucoup mieux voire même trés bien en cette fin d'année 2010 avec un rebond de cycle profitable à l'ensemble des groupes Hôteliers, beaucoup d'efforts en revanche selon lui ont été necessaire particulierement en France avec un Plan de départ Volontaire de salariés.

CARICATURE-GP.jpg

 Merci à Guy LEFRENE (CGT)

Raphael NEDZYNSKI, président du Comité Européen ACCOR à remercié Gilles PELISSON, "pour tous les échanges francs et directs tout au long de sa présidence à la tête du Groupe Accor en esperant que Denis HENNEQUIN son successeur suivra la même voie ".

Après plusieurs interventions, Yann CAILLIERE suite aux propos de la Délégation Belge souligne que dans les valeurs du Groupe ACCOR il y a le respect et qu'à ce titre tous les problémes pouvant être rencontrés doivent être remontés pour trouver une solution. Sur le positionnement d'ACCOR en Belgique il y a toujours l'ambition de rester " le Groupe Hôtelier de référence" pas uniquement sur l'hôtellerie ni en tant qu'opérateur Hôtelier mais également dans une dimension sociale.

Yann CAILLIERE rappelle qu'en charge de la construction et de la rénovation des Hôtels son engagement est d'effectuer 30% de réduction des coûts sur les trois prochaines années notamment sur la Marque MERCURE, ce projet est lancé sur la France et est en train d'être décliné à d'autres marques pour être compétitif en termes de coûts ce qui permettra d'ici 2015 d'être "un franchiseur ou un hôtelier tout simplement plus efficace"  

Le positionnement d'ACCOR quand on parle de Franchise est sa capacité à être franchiseur ou pas. "Nous sommes le deuxiéme franchiseur Européen et je considére que le premier est surtout un affiliateur néanmoins nous acceptons de devenir le premier franchiseur Européen d'ici à 2015. Ce que j'entends aujourd'hui c'est que l'on fixe des ambitions sans les moyens et bien c'est le contraire et c'est quoi les moyens c'est de dire on a mis une Direction de la Franchise Européen avec à sa tête Julien MULLIEZ  et on a recruté des développeurs dans les pays ciblés comme étant à potentiels de franchise, pour se faire nous avons renforcé nos équipes avec 15 personnes au niveau de l'Europe, c'est 2 millions supplémentaire mis en Europe dans le budget pour la Franchise".

Yann CAILLIERE rappelle que cela ne veut pas dire que le Groupe souhaite 100% de Franchise  " j'entends et je lis dans la presse avec l'arrivée de Denis HENNEQUIN, le champion Mondial de la Franchise que l'on va faire que de la Franchise  et bien ce n'est pas celà du tout, notre ambition est autre le Groupe ACCOR est le 1er groupe Mondial d'hôtellerie en tant  qu'opérateur d'Hôtellerie et un groupe d'hôtellerie qui manage des hôtels, soit ses hôtels soit des hôtels pour le compte de tiers, 391 000 chambres dans le monde sont gérées par ACCOR,un opérateur Hôtelier manage son personnel et à ce titre notre ambition est de faire grandir nos équipes, au niveau du Groupe. Je comprends que ce que vous avez pu lire dans la presse vous perturbe cela perturbe également le management je pense que ce que vous devez retenir c'est que dans la presse il y a des choses vraies et d'autres fausses sur la Franchise notamment, il faut poser les choses calmement et je pense pouvoir vous dire que le Groupe est solide et que nous préparons l'avenir mais bien sûr que cela ne veut pas dire que ce sera facile "

Gilles PELISSON souhaite également dire que sur le développement de la Franchise on ne multipliera pas par 2 même si le patron change.

La Franchise Mac Donald's d'où vient Mr HENNEQUIN est selon lui une Franchise de location Gérance avec une maison mêre qui investit car elle souhaite contrôler l'ensemble de la Franchise et cela s'apparente à un réseau d'affiliateur non propriétaire du fond de commerce, au bout de 15 ans il n'y a aucune possibilité de transmettre un patrimoine ce qui est totalement différent de nos propriétaires d'hôtels il rajoute " ce n'est pas parce que je quitte le groupe avec des divergences stratégiques que ce Groupe va changer fondamentalement, au fil du temps d'autres opportunités seront à saisir en tout cas je le répéte la franchise ne se multipliera pas par 2 "

Anne Marie CAMBOURIEU insiste quand à elle sur la volonté de continuer dans une qualité de dialogue en analysant les remontées d'informations.

Raphael NEDZYNSKI clôture la séance espérant que l'ensemble des membres du comité puissent rencontrer rapidement Mr Denis HENNEQUIN.

fo-accor-0895.JPG

 Gilles d'ARONDEL (FO Accor) en présence de la délégation Italienne et Espagnole

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FO ACCOR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Syndicat FO Accor
  • Syndicat FO Accor
  • : le blog du syndicat FO au sein du Groupe Accor
  • Contact

NOUS SOMMES TOUS CHARLIE

je-suis-c.png             


Recherche

Découvrez le nouveau site FGTA FO

PiedMail_FGTA-FO4
           
cliquez sur le lien ci-dessus

FORMULAIRE ADHESION

FOAccor

  Si vous souhaitez adhérer à notre Syndicat,
    renvoyez votre formulaire d'adhésion à
  l'adresse ci dessous avec votre réglement à
 l'ordre du

  fleche 058-copie-5Syndicat FO ACCOR
253, Bis rue de Vaugirard
75015 Paris

bateau 015

VISITEURS


compteur visiteurs

Hommage à Léon Jouhaux

leon-jouhaux.jpg

Léon Jouhaux Fondateur de FO en 1948

  1879-1954


  « Pour remplir sa mission, le syndicalisme doit conserver son entière personnalité.
Il
ne peut ni ne doit s’inféoder à aucun parti politique. »

 

Né en 1879, Léon Jouhaux est un jeune ouvrier anarchiste, travaillant à la manufacture d'allumettes d'Aubervilliers. À trente ans, le 12 juillet 1909, il est élu secrétaire général de la CGT. Il participe aux efforts des syndicats pour prévenir les deux guerres mondiales. Au début de la seconde, il s'installe à Marseille où il prend contact avec les syndicalistes de la zone occupée. Arrêté par la police de Vichy, il est livré aux Nazis en novembre 1942. Son statut politique lui permet d'échapper aux camps d'extermination ou aux stalags des prisonniers de guerre. Il est libéré par les Américains après deux ans et demi de captivité. Dans l'euphorie de la victoire et de la paix, l'heure est à l'unité et Léon Jouhaux représente pour de très nombreux travailleurs le père, le fédérateur, le rassembleur. Il reprend donc la tête de la CGT. Mais devant l'influence grandissante du PCF au sein de la Confédération syndicale, il démissionne en 1948 pour fonder la CGT-FO. La suite de sa carrière dépasse alors le cadre national. Il devient vice-président de la Fédération Syndicale Mondiale et délégué à l'ONU. Son engagement est couronné en 1951 par le Prix Nobel de la paix.