Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 11:22

EQUIPEPour  faire fonctionner au mieux les Institutions représentatives du personnel, Il y a l'idéal et le possible, tout cela demande du temps, de la patience, du travail,une bonne dose d’humilité mais surtout un engagement personnel fort dans une communauté d’action.

L’écoute permanente des collaborateurs au sein d’une société de plus en plus individualiste est de notre point de vue une nécessité absolue même si  bien trop souvent se présenter comme candidat à des élections professionnelles ou tout simplement faire appel au grand jour à des représentants syndicaux est considéré comme un signe  négatif interprété par bon nombre de personne comme  une fin d’évolution professionnelle ou « un crime de lèse majesté » envers ses responsables.

IMG 5313

Xavier PESTEIL (Secrétaire CE Mercure Paris ile de France)

Magalie LECAILLE (Mercure Royal Fontainebleau),Maryline ABSOLONE (Novotel Massy)

Il nous semble évident que de nombreuses compétences peuvent être développées dans l’exercice d’un mandat de représentation du personnel et qu’un(e) élu(e) qui s’investit pleinement pour ses collègues connaitra mieux le rouage essentiel de l’entreprise « le capital humain », il pourra évoluer d’autant mieux qu’il (elle) acquerra l’empathie indispensable à tout développement de compétence professionnelle.

IMG 5310Cristina Russel (secrétaire Ce Novotel Paris Ile de France) Hugo (Novotel Cergy Pontoise)

Malgré des difficultés de part la nouvelle loi sur la représentativité et de part l’attitude passéiste encore trop présente de certains responsables, Fo accor depuis plusieurs années constitue des équipes de femmes et d’hommes capables de vous représenter et sans concession vous informer sur l’actualité sociale en dehors de toute pensée unique.

equipe-FO.jpg

Maryline ABSOLONE (Novotel Massy), Magalie LECAILLE (Mercure Royal Fontainebleau)

Josseline Corentin et Cristina RUSSEL (Novotel Orgeval) et Gilles d'ARONDEL (Pullman Bercy)

 

Les heures de délégations souvent reprochées à vos représentants offrent  la possibilité fondamentale de se former, afin d’acquérir des outils pour construire un dialogue social de qualité notamment dans le cadre de réunions de délégués du personnel, de comités d’établissements, de négociation diverse telle que celle annuelle obligatoire portant  sur les augmentations de salaires. 

A l’heure où "le travaillez plus"  pour "gagner moins" souvent pour ne pas perdre son job est vécu comme une fatalité, notre priorité est et restera la capacité de réagir rapidement dans le domaine du droit en répondant à vos interrogations.


Gilles d'ARONDEL

Délégué Central

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Syndicat FO Accor
  • : le blog du syndicat FO au sein du Groupe Accor et ses franchisés
  • Contact

IN MEMORIAM

             

Cécilio Garcia

Fondateur du Syndicat FO Accor 

1947-2018

 

 

Recherche

Découvrez le nouveau site FGTA FO

PiedMail_FGTA-FO4
           
cliquez sur le lien ci-dessus

ADHESION

FOAccor

  Si vous souhaitez adhérer à notre Syndicat,
contactez nous à
  l'adresse ci dessous 

  fleche 058-copie-5Syndicat FO ACCOR
253, Bis rue de Vaugirard
75015 Paris
06 08 16 67 58
bateau 015

VISITEURS


compteur visiteurs

Hommage à Léon Jouhaux

leon-jouhaux.jpg

Léon Jouhaux Fondateur de FO en 1948

  1879-1954


  « Pour remplir sa mission, le syndicalisme doit conserver son entière personnalité.
Il
ne peut ni ne doit s’inféoder à aucun parti politique. »

 

Né en 1879, Léon Jouhaux est un jeune ouvrier anarchiste, travaillant à la manufacture d'allumettes d'Aubervilliers. À trente ans, le 12 juillet 1909, il est élu secrétaire général de la CGT. Il participe aux efforts des syndicats pour prévenir les deux guerres mondiales. Au début de la seconde, il s'installe à Marseille où il prend contact avec les syndicalistes de la zone occupée. Arrêté par la police de Vichy, il est livré aux Nazis en novembre 1942. Son statut politique lui permet d'échapper aux camps d'extermination ou aux stalags des prisonniers de guerre. Il est libéré par les Américains après deux ans et demi de captivité. Dans l'euphorie de la victoire et de la paix, l'heure est à l'unité et Léon Jouhaux représente pour de très nombreux travailleurs le père, le fédérateur, le rassembleur. Il reprend donc la tête de la CGT. Mais devant l'influence grandissante du PCF au sein de la Confédération syndicale, il démissionne en 1948 pour fonder la CGT-FO. La suite de sa carrière dépasse alors le cadre national. Il devient vice-président de la Fédération Syndicale Mondiale et délégué à l'ONU. Son engagement est couronné en 1951 par le Prix Nobel de la paix.