Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 23:03

nouveau-logo-ibis.jpg

 

Nouveau Logo Ibis

 

C'est une vraie révolution interne que lance le groupe Accor.Dans sa nouvelle stratégie,il a choisi de faire de la marque Ibis le "Big Mac"de son pôle économique moyenne gamme.Le nouveau réseau englobera au sein d'Ibis deux autres marques que sont all seasons et Etap Hotel, qui formeront un réseau d'environ 1500 hôtels (rapport annuel d'Accor) déclinés en Ibis,Ibis Styles et Ibis Budget.

Le changement a été bien préparé et devrait être annoncé aux analystes et franchisés ce lundi. De source sure, le groupe s'y prépare depuis le mois de février dernier.Cette nouvelle stratégie,qui était la mission confiée à  Denis Hennequin par le conseil d'administration,doit permettre au groupe Accor d'unifier ses marques capitalisant ainsi sur la notoriété d'une seule.« Nous devons renforcer nos marques »avait- il dit lors de l'assemblée générale du groupe en mai,ajoutant que ce n'était pas le cas d' Ibis présenté alors comme  la « pépite du groupeAccor ».  Par ailleurs, l'inauguration  du 900ème hôtel Ibis  à Tanger en janvier  dernier,célébrée  en grandes pompes par Denis Hennequin etGérard Pélisson,pouvait sembler plus qu'une inauguration,une bénédiction.Ainsi à l'image de Carrefour qui a fusionné ses marques en  une seule, déclinée en plusieurs versions:Market, City et autres, l'enseigne au coquelicot va désormais décliner trois versions d'Ibis, Ibis  traditionnelIbis Style pour all seasons, (115 hôtels actuels et 35 en ouverture en 2011) et Ibis Budget pour Etap Hotel (480 hôtels actuels et 20 ouvertures en 2011)soit un parc de 119 000 chambres environ. 

 
Ibis, la marque la plus rentable
Le succès d' Ibis,c'est d'abord son produit qui en fait un produit rentable.Avec un prix chambre autour de 85 € ,c' est un produit adapté pour l'homme d'affaires,avec chambre confortable, le wi-fi gratuit, un service petit déjeuner à partir de 4 h jusqu' à 12 h,un snacking à toute heure.De plus Ibis est un modèle dans le domaine de la certification, et avec ISO 9001 et 14001,se positionne comme la 1ère chaîne« environnementale». Un franchisé influent nous a confié :«c'est incontestablement  la marque la plus rentable.Nous réalisons plus de 70% de  marge dans nos hôtels» nous a-t-il déclaré.Et c'est cette rentabilité qui a aussi séduit les investisseurs. Ibis comprend aujourd'hui environ 35 %de franchisés,une proportion  qui devrait encore augmenter avec l'intégration des all seasons et ses 95% de franchisés,et Etap hotel  qui en possède 50 %, un scénario parfait pour le groupe qui veut afficher à terme 80% d'hôtels franchisés .   

Une stratégie de fusion de marques
Avec cette nouvelle stratégie,Accor veut ne développer que des marques fortes.Ainsi,dans le milieu haut de gamme,Novotel vient d' intégrer Suite Novotel,et alors que Sofitel  est quasiment en retrait avec la nomination de son propre PDG Robert Gaymer Jones, Pullmann poursuit avec succès son travail de remise à plat de la marque.Reste Mercure,  et ses chambres non-standardisées qui vont pouvoir effectuer leur mini révolution avec la chambre Dédicaces et M Gallery,le label haut de gamme du groupe.Enfin,dans l'économique,reste aussi la marque F1  qui est déployée en France,en Europe,et sur les continent Asie Pacifique, Afrique et Moyen Orient, Amérique Latine et Caraïbes,


Cette nouvelle stratégie devrait plaire aux actionnaires principaux que sont les deux fonds Colony Capital et Eurazeo,qui auraient très fortement appuyé cette stratégie.Une réflexion non surprenante si l'on pense à la réorganisation de Carrefour lancée en 2009,et appuyée par l'un des membres influents du conseil d'administration, Colony Capital.

 

 

 

ndlr:  chiffres repris du rapport annuel

Evelyne de Bast  L'Hôtellerie

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FO ACCOR
commenter cet article

commentaires

BAZIN 13/09/2011 08:27



Bonjour les amis,


J'ai bien compris qu'il n'y n'avait pas d'avenir pour le luxe chez ACCOR vente de Le Nôtre, vente ou cession de certains SOFITEL ...


Bon courage à tous


 


Philippe


 



Présentation

  • : Syndicat FO Accor
  • Syndicat FO Accor
  • : le blog du syndicat FO au sein du Groupe Accor
  • Contact

NOUS SOMMES TOUS CHARLIE

je-suis-c.png             


Recherche

Découvrez le nouveau site FGTA FO

PiedMail_FGTA-FO4
           
cliquez sur le lien ci-dessus

FORMULAIRE ADHESION

FOAccor

  Si vous souhaitez adhérer à notre Syndicat,
    renvoyez votre formulaire d'adhésion à
  l'adresse ci dessous avec votre réglement à
 l'ordre du

  fleche 058-copie-5Syndicat FO ACCOR
253, Bis rue de Vaugirard
75015 Paris

bateau 015

VISITEURS


compteur visiteurs

Hommage à Léon Jouhaux

leon-jouhaux.jpg

Léon Jouhaux Fondateur de FO en 1948

  1879-1954


  « Pour remplir sa mission, le syndicalisme doit conserver son entière personnalité.
Il
ne peut ni ne doit s’inféoder à aucun parti politique. »

 

Né en 1879, Léon Jouhaux est un jeune ouvrier anarchiste, travaillant à la manufacture d'allumettes d'Aubervilliers. À trente ans, le 12 juillet 1909, il est élu secrétaire général de la CGT. Il participe aux efforts des syndicats pour prévenir les deux guerres mondiales. Au début de la seconde, il s'installe à Marseille où il prend contact avec les syndicalistes de la zone occupée. Arrêté par la police de Vichy, il est livré aux Nazis en novembre 1942. Son statut politique lui permet d'échapper aux camps d'extermination ou aux stalags des prisonniers de guerre. Il est libéré par les Américains après deux ans et demi de captivité. Dans l'euphorie de la victoire et de la paix, l'heure est à l'unité et Léon Jouhaux représente pour de très nombreux travailleurs le père, le fédérateur, le rassembleur. Il reprend donc la tête de la CGT. Mais devant l'influence grandissante du PCF au sein de la Confédération syndicale, il démissionne en 1948 pour fonder la CGT-FO. La suite de sa carrière dépasse alors le cadre national. Il devient vice-président de la Fédération Syndicale Mondiale et délégué à l'ONU. Son engagement est couronné en 1951 par le Prix Nobel de la paix.