Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 17:09

 

ibis-budget.jpgIbis Budget, l’enseigne d’hôtellerie économique du groupe Accor, vient d’ouvrir son troisième hôtel à Agadir. Situé à l’entrée sud-est de la capitale du Souss, Ibis Budget Agadir offre 121 chambres confortables.

Toutes les chambres sont conçues selon le concept « cocoon & design», autour de la flexibilité, de la fluidité et du bien-être. L’atmosphère y est marquée par des couleurs douces et différentes sources de lumière favorisent une ambiance reposante et intimiste. Cet établissement est le premier d’une chaîne d’hôtels qui devra couvrir l’ensemble du pays. Elle est le fruit d’une joint-venture baptisée “Société marocaine d’hôtellerie économique” (SMHE) détenue à parts égales par la société d’investissement touristique Risma et Akwa Group afin de porter le développement de la chaîne hôtelière économique. SMHE confie la gestion des hôtels Ibis Budget à Accor.

A travers la SMHE, Accor Maroc s’est fixé pour ambition de donner naissance à 24 ibis budget à horizon 2020, soit une offre inédite au Maroc d’hôtellerie économique standardisée. Et c’est tout naturellement que la gestion des hôtels ibis budget a été confiée au groupe Accor, leader mondial dans le secteur hôtelier. La stratégie de développement prévoit  une nouvelle ouverture à Fès et à Casablanca, à travers le lancement d’ici 2014 d’un ibis budget de 128 chambres sur le site de Casanearshore. Sans oublier Rabat, où un ibis budget de 120 chambres sur le site de Technopolis est également attendu.

À cela s’ajoutent Mohammedia et Laâyoune qui verront naître leur tout premier Ibis. Le nombre des Ibis Budget prévus est ainsi de 8 unités pour une capacité globale de 1 100 chambres et un investissement de plus de 380 millions de dirhams.

Partager cet article

Repost 0
Published by FO ACCOR
commenter cet article

commentaires

GADA Josi 02/06/2015 22:11

A l'attention de Monsieur Sébastien BAZIN, Président-Directeur Général - ACCOR HOTELS

>

> Monsieur le Président-Directeur Général,

>
Je me permets de vous contacter pour vous confirmer que la qualité de votre hôtel (IBIS Budget - MOUANS SARTOUX - 06 - Arrivée le 30/05/15 - départ le 31/05/15) est plus que satisfaisante (propreté, confort, calme...). Toutefois la qualité de l'accueil liée à votre personnel au niveau de la réception (Monsieur JAMAIN présent en fin de journée et le matin au réveil) est plus que détestable : propos à la limite du tolérable (misogyne ? raciste ??? humour déplacé !!!). De plus, au petit déjeuner, nous demandons seulement 2 cafés, il nous propose tout en rigolant de passer au distributeur !!!! Devant notre humeur du matin il décide de nous proposer une tasse de café à 2 € (mais incapable de nous afficher les tarifs ni de nous fournir une facture pour notre employeur !!! argent directement dans sa poche ???). En cas de nouveau manquement, nous serons dans l'obligation de signaler cette personne à la Halde.
Cela ne nous empêchera pas de revenir mais merci de bien le recadrer.

> Nous vous remercions de l'intérêt que vous accorderez à ces remarques.

>

> Veuillez agréer, Monsieur le Président Directeur Général, l'expression de nos salutations distinguées.

>

> GADA Josi

Présentation

  • : Syndicat FO Accor
  • Syndicat FO Accor
  • : le blog du syndicat FO au sein du Groupe Accor
  • Contact

NOUS SOMMES TOUS CHARLIE

je-suis-c.png             


Recherche

Découvrez le nouveau site FGTA FO

PiedMail_FGTA-FO4
           
cliquez sur le lien ci-dessus

FORMULAIRE ADHESION

FOAccor

  Si vous souhaitez adhérer à notre Syndicat,
    renvoyez votre formulaire d'adhésion à
  l'adresse ci dessous avec votre réglement à
 l'ordre du

  fleche 058-copie-5Syndicat FO ACCOR
253, Bis rue de Vaugirard
75015 Paris

bateau 015

VISITEURS


compteur visiteurs

Hommage à Léon Jouhaux

leon-jouhaux.jpg

Léon Jouhaux Fondateur de FO en 1948

  1879-1954


  « Pour remplir sa mission, le syndicalisme doit conserver son entière personnalité.
Il
ne peut ni ne doit s’inféoder à aucun parti politique. »

 

Né en 1879, Léon Jouhaux est un jeune ouvrier anarchiste, travaillant à la manufacture d'allumettes d'Aubervilliers. À trente ans, le 12 juillet 1909, il est élu secrétaire général de la CGT. Il participe aux efforts des syndicats pour prévenir les deux guerres mondiales. Au début de la seconde, il s'installe à Marseille où il prend contact avec les syndicalistes de la zone occupée. Arrêté par la police de Vichy, il est livré aux Nazis en novembre 1942. Son statut politique lui permet d'échapper aux camps d'extermination ou aux stalags des prisonniers de guerre. Il est libéré par les Américains après deux ans et demi de captivité. Dans l'euphorie de la victoire et de la paix, l'heure est à l'unité et Léon Jouhaux représente pour de très nombreux travailleurs le père, le fédérateur, le rassembleur. Il reprend donc la tête de la CGT. Mais devant l'influence grandissante du PCF au sein de la Confédération syndicale, il démissionne en 1948 pour fonder la CGT-FO. La suite de sa carrière dépasse alors le cadre national. Il devient vice-président de la Fédération Syndicale Mondiale et délégué à l'ONU. Son engagement est couronné en 1951 par le Prix Nobel de la paix.