Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 12:24
L'app Accor Away On Business pour iPad offre des services qui font bien au-delà de la réservation de chambres. (crédit : D.R.)

L'app Accor Away On Business pour iPad offre des services qui font bien au-delà de la réservation de chambres. (crédit : D.R.)

Pour accroître sa proximité client, le groupe hôtelier mise sur un socle de fonctions et de services qu'il va introduire dans  les différentes apps de ses marques. L'audience mobile et le volume d'affaires depuis un smartphone ou une tablette a explosé.

En direct de Biarritz - Présent sur le web depuis 14 ans au travers d'une plateforme de réservation en ligne via le portail groupe ou les sites de marques du groupe (Ibis, Sofitel...) Accor a depuis fait une offensive digitale tous azimuts sur un très grand nombre de canaux allant du mobile aux réseaux sociaux (Facebook, Twitter...). En 2010 le groupe a ainsi lancé pour sa marque Accorhotels.com une app de réservation pour smartphones iOS, Android et Blackberry (bientôt abandonnée) et un site web mobile optimisé complétés par une autre app pour iPad. Des apps dont les dernières versions ont été lancées entre décembre 2013 et avril 2014.

« L'app Accor Away On Business pour iPad été conçue pour les voyageurs d'affaires pour leur permettre d'effectuer la réservation de chambres mais également de préparer leur voyage et leurs notes de frais », indique Romain Roulleau, directeur e-commerce d'Accor. Alors que les apps mobiles et les sites web d'Accor sont orientés pour du transactionnel (réservation de nuitées), ce n'est cependant pas le cas de la page Facebook qui sert principalement à du relationnel via notamment de l'animation de communautés. En tout cas plus aujourd'hui, Accor ayant tenté, sans succès, l'aventure il y a quelques années d'une page Facebook marchande intégrant un moteur de réservation.  

40% de l'audience réalisée depuis un mobile et 10% du chiffre d'affaires

« On commence à réaliser beaucoup d'actions de retargeting et de ciblage publicitaire sur nos abonnés Facebook grâce aux nombreuses données sur les pages dont ils sont fans et leurs centres d'intérêt », précise Romain Roulleau. Particulièrement d'ailleurs sur les abonnés de la marque haut de gamme d'Accor, Sofitel, plus enclins que les clients des autres marques du groupe hôtelier comme Ibis par exemple à donner des informations permettant d'affiner et de personnaliser les interactions entre eux et la marque. 

A ce titre, Accor travaille d'ailleurs à étendre le socle fonctionnel de ses apps pour ses marques afin de répondre aux attentes de ses clients en introduisant par exemple des services de commande de room service ou de conciergerie évoluée directement depuis une tablette. 

Aujourd'hui, le mobile occupe une place centrale dans la stratégie digitale d'Accor avec près de 40% de l'audience réalisée depuis un terminal mobile (smartphone et tablette), le solde étant de la consultation effectuée depuis un poste de travail fixe. En termes de chiffre d'affaires, les terminaux mobiles captent 10% de l'ensemble des revenus réalisés par le groupe. « Nous sommes convaincus que la tablette représente un switch business par rapport au PC et que son usage est parfaitement adapté aussi bien à de la réservation de chambre qu'à de la souscription de nouveaux services », conclut Romain Roulleau.

Partager cet article

Repost 0
Published by FO ACCOR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Syndicat FO Accor
  • Syndicat FO Accor
  • : le blog du syndicat FO au sein du Groupe Accor
  • Contact

NOUS SOMMES TOUS CHARLIE

je-suis-c.png             


Recherche

Découvrez le nouveau site FGTA FO

PiedMail_FGTA-FO4
           
cliquez sur le lien ci-dessus

FORMULAIRE ADHESION

FOAccor

  Si vous souhaitez adhérer à notre Syndicat,
    renvoyez votre formulaire d'adhésion à
  l'adresse ci dessous avec votre réglement à
 l'ordre du

  fleche 058-copie-5Syndicat FO ACCOR
253, Bis rue de Vaugirard
75015 Paris

bateau 015

VISITEURS


compteur visiteurs

Hommage à Léon Jouhaux

leon-jouhaux.jpg

Léon Jouhaux Fondateur de FO en 1948

  1879-1954


  « Pour remplir sa mission, le syndicalisme doit conserver son entière personnalité.
Il
ne peut ni ne doit s’inféoder à aucun parti politique. »

 

Né en 1879, Léon Jouhaux est un jeune ouvrier anarchiste, travaillant à la manufacture d'allumettes d'Aubervilliers. À trente ans, le 12 juillet 1909, il est élu secrétaire général de la CGT. Il participe aux efforts des syndicats pour prévenir les deux guerres mondiales. Au début de la seconde, il s'installe à Marseille où il prend contact avec les syndicalistes de la zone occupée. Arrêté par la police de Vichy, il est livré aux Nazis en novembre 1942. Son statut politique lui permet d'échapper aux camps d'extermination ou aux stalags des prisonniers de guerre. Il est libéré par les Américains après deux ans et demi de captivité. Dans l'euphorie de la victoire et de la paix, l'heure est à l'unité et Léon Jouhaux représente pour de très nombreux travailleurs le père, le fédérateur, le rassembleur. Il reprend donc la tête de la CGT. Mais devant l'influence grandissante du PCF au sein de la Confédération syndicale, il démissionne en 1948 pour fonder la CGT-FO. La suite de sa carrière dépasse alors le cadre national. Il devient vice-président de la Fédération Syndicale Mondiale et délégué à l'ONU. Son engagement est couronné en 1951 par le Prix Nobel de la paix.